Un baby-foot géant ce samedi, pour fêter les deux ans de Chez Amandine Depuis son installation, Chez Amandine a prouvé qu’elle était bien plus qu’une friterie : un lieu de vie et d’animations. Elle en organise plusieurs ce samedi, toute la journée, pour fêter son deuxième anniversaire.

La friterie devrait notamment installer un baby-foot humain, pour animer cette journée d’anniversaire. PHOTO ILLUSTRATION


Lecture zen

La friterie Chez Amandine n’en finit plus de faire parler d’elle. En deux ans, elle s’est imposée comme l’un des acteurs incontournables de la ville. Pour nourrir les quelque 2 700 bouches auxiloises bien sûr, mais aussi pour divertir les jeunes (et pas que) avec des concerts ou des activités en tout genre organisés au fil de l’année.

Rien de plus logique donc, pour la petite équipe, que d’organiser une journée d’animations demain pour fêter ses deux ans d’existence. Au programme : un baby-foot humain, du tir à l’élastique, un manège, du maquillage pour les enfants et « d’autres surprises », nous promet-on. « La soirée d’anniversaire de l’an dernier, avec DJ, avait bien fonctionné. On s’est dit qu’il fallait à nouveau marquer le coup », explique Fabien Cottel, qui fera appel à des agents de sécurité, pour assurer la bonne tenue de l’événement.
Le retour de Shark l’hypnotiseur

Parmi les quelques surprises attendues, le retour de Shark l’hypnotiseur. « Son spectacle s’était très bien passé en avril. Il est motivé pour revenir et se tiendra à disposition du public », apprécie Fabien Cottel. Une autre façon, en plus des hamburgers, d’envoûter ses clients…
Qui mangera le plus d’hamburgers ?

Le vainqueur remportera un chèque de 200 euros et un bon d’achat de 80 euros à dépenser Chez Amandine. Ça en fait, des hamburgers... ILLUSTRATION « LA VOIX »

Surprendre les clients. Voilà sans doute la clé de Fabien Cottel et d’Amandine Pereira, les deux créateurs de la friterie. Leur prochaine « folie » ? Un concours du plus gros mangeur de burgers, le 16 septembre, comme on peut en voir outre-Atlantique. Le principe est simple : chaque concurrent aura dix minutes pour engloutir un maximum d’hamburgers. En guise d’appat (en plus du steak, bien sûr), un chèque de 200 euros et un bon d’achat de 80 euros pour le vainqueur, à dépenser dans la friterie.

On n’ose pas imaginer le nombre de calories qu’il faudra d’abord accumuler... « On a fait le test avec des amis. Globalement, ils ont réussi à en manger une dizaine », raconte Fabien Cottel, satisfait de l’engouement naissant autour de l’événement. « Il y a déjà des gens qui viennent à la friterie pour s’entraîner ! » Et être fin prêts le jour J